Alors, moi c’est Jazz El Arfa. En vrai je m’appelle Yasmine mais bon Jazz c’est quand même plus vendeur, plus rêveur, plus aguicheur. J’ai 23 ans, je suis niçoise, fan de lego, j’ai une peur bleue des patins à glace et des chihuahuas et j’ai souvent de très mauvaises idées comme aller faire des manèges à sensations après avoir mangé indien. Sinon j’aime bien tout le monde. Instagram // La Machine Carrée

On veut en savoir plus…

Ça y est, nous quittons 2014 d’ici quelques jours (ou bien est-ce 2014 qui nous quitte?). Il est donc arrivé le temps du bilan. L’année 2014 a été riche en évènements musicaux, bons ou mauvais. On se souviendra du « twerk » de Miley Cyrus, de l’Anaconda de Nicki Minaj, de combien Pharell était « Happy », du « On the run tour » des magnats du hip-hop Jay-Z et Beyoncé et des nombreux clashs sur les réseaux sociaux, qui nous faisaient rire dans nos barbes de hipsters puis qui nous scandalisaient parce que franchement « qu’est ce qu’on en a à secouer ? ! ».

Mais l’année 2014 signe également le retour de nombreux artistes tels que Disiz avec son très bon album « Transe-Lucide », suite logique de « Lucide » et « Extra-lucide », Selah Sue avec son EP aux accents électro « Alone », ou encore « Die Antwoord » avec Donker Mag et leur très bon clip « Ugly Boy » (avec encore et toujours la participation de Marilyn Manson et beaucoup de faux sang). Mais cette année nous avons également fait connaissance avec de très bons artistes comme Childish Gambino, célèbre Troy Barnes de Community. En effet ce dernier va littéralement exploser cette année avec son deuxième et très bon album « Because the internet » qui s’attarde sur des sujets tels que la solitude, l’amour, la mort et tout ce qu’il y a de plus joyeux pour les fêtes de fin d’année. Il est souvent associé à Jhéné Aiko, petite protégée de Drake, qui a signé sur le label de ce dernier « Nothing Was The Same ». Son tout premier album « Souled Out » est un album très marin où la voix douce de Jhéné vous emmène vers des recoins de votre cœur que vous n’avez alors encore jamais explorés. Dans un style un peu plus particulier où la voix et la poésie des paroles priment également on citera FKA Twigs, chanteuse anglaise aux musiques et clips très sensuels qui peuvent vous faire danser, pleurer ou encore vous hypnotiser. Son album « LP1″ fut acclamé par la presse musicale internationale. Toujours chez nos amis anglais, nous avons fait la connaissance de Years and Years, groupe électro mené par Olly Alexander et sa voix de diva sur laquelle nous dansons comme des dégénérés (ou de la viande saoule).

Chez nous, ce fut l’apogée de la très bonne Christine and the Queens dont l’esthétique de ses danses importe presque tout autant que ses chansons, sur lesquelles je vous l’avoue aujourd’hui, je pratique souvent la danse du robot. Nous n’oublierons pas de citer Ibrahim Maalouf, musicien et compositeur trompettiste qui, accompagné du très grand Oxmo Puccino, a produit, réalisé et composé « Au Pays d’Alice ». Un album rempli d’amour, de jazz, de rimes acerbes et mélancoliques.

Ceci dit, un seul article ne suffira pas à vous dire à quel point cette année musicale 2014 fut explosive, souvent rayonnante, parfois décevante, dansante et étonnante.

Je nous souhaite à tous de vivre une année 2015 chargée en bonne musique, en danse déjantée et surtout en amour.

Jazz.

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Bonus : la playlist 2014

• King of cool – Disiz

• Together – Selah Sue feat Childish Gambino

• The loving cup – Christine and the Queens

• Cendrillon – Killian

• Gold – Chet Faker

• Everybody does – Brooke Candy

• Ugly Boy – Die Antwoord

• Desire – Years and Years

• 3005 – Childish Gambino

• Thousand fires –  Fakear

• Back of my mind – Oddisee

• So High – Doja Cat

• Water me – Fka Twigs

• La porte bonheur – Oxmo Puccino – Ibrahim Maalouf

• Words I don’t remember – How to dress well

• Feeling myself – Nicki Minaj feat Beyoncé

• Hours – Juce

Il n'y a pas de commentaires

*