Mesdames, vous pensiez tout connaitre sur votre anatomie génitale ?
Eh bien peut-être pas !
Le collectif niçois LES INFEMMES ont créé le fanzine
instructif et drôle nommé L’Antisèche du clito.
Un jeu de mot définitivement prometteur…
Mais qui sont-elles ces Infemmes ?
On vous propose de le découvrir aujourd’hui dans une interview
auto-réalisée par elles-mêmes.


_______________________________________________

Les Infemmes,
l’art du clito

« où, comment et pourquoi L’Antisèche du clito »

Le 6 mars 2015, tandis que la sonde spatiale Dawn se place en orbite autour de la planète naine Cérès, un groupuscule de niçoises déterminées décident de former un collectif. Celui-ci n’a pas encore de nom, ni de projet, mais ses créatrices font confiance à l’influence de la planète potentiellement porteuse de vie extraterrestre ainsi qu’à celle de la déesse de la fécondité. Le 6 juin 2015, pendant qu’elle regarde le premier match de la coupe du monde de football féminin, l’une des membres du groupe expérimente un émoi inédit : elle alerte ses consœurs, l’enquête est menée, le clitoris est rapidement démasqué. Le collectif décide alors d’approfondir l’investigation et de livrer les résultats au plus grand nombre. Alors que la Reine Élisabeth II devient la plus vieille reine jamais portée par le trône britannique, le nom du collectif est trouvé, ainsi que le projet. Ce sera « Les Infemmes » et ce sera huit petites pages et une grande pour raconter et montrer tout ce qu’on sait encore trop peu sur le clitoris. Décliné en rose vulvaire, mauve mycose, jaune urine, orange poils de carotte et blanc de pertes, le fanzine est baptisé « L’Antisèche du clito » .

Les Infemmes, l'art du clito

Autoportrait du collectif / ©Les Infemmes

  • Pourquoi un fanzine pédago-ludo-lubrique sur le clitoris en 2016 ?

Pour lutter contre l’obscurantisme clitoridien et l’excision symbolique pratiquée sur 99% des Françaises.
Parce que la description anatomique complète et exacte du clitoris ne date que depuis 1998 (cf. travaux du Dre Helen O’Connell).
Parce que dans tous les manuels scolaires de biologie, le clitoris n’est jamais représenté dans sa totalité.
Parce que la cyprine – un des trois fluides de l’excitation sexuelle féminine – n’apparaît pas dans 8 dictionnaires sur 10.
Et parce que les deux autres fluides sexuels n’ont pas de nom ! D’où le titre du fanzine : « l’Antisèche du clito » :o)

  • Portrait-robot du clito ?

Une tête de gland avec 10 000 terminaisons nerveuses (contre 6 000 pour le gland du pénis).
Un corps de rêve composé d’une hampe et d’un coude (sous le capuchon qui couronne les petites lèvres).
Deux racines profondes de 10 cm fixées au bord inférieur des branches ischio-pubiennes du bassin.
Deux bulbes vestibulaires de 5 cm de part et d’autre de la paroi de l’urètre et du vagin.

  • Le clitoris est-il un mini-zizi ?

Le pénis et le clitoris sont bien constitués des mêmes tissus érectiles. Lors des premières semaines de l’embryon, la  différenciation sexuelle est faible. A terme, sous l’influence des gènes et hormones, le pénis et le clitoris sont deux organes bien différents. Il serait inexact de réduire le clitoris à un modèle réduit ou manqué du pénis. Outre son gland et son corps de 2 à 3 cm, le clitoris possède deux racines profondes de 10 cm chacune et deux bulbes vestibulaires de 5 cm. Le pénis sert à uriner, se reproduire, prendre du plaisir, et parfois à agresser sexuellement des personnes ; alors que le clitoris est pacifique, entièrement, exclusivement et souverainement dédié au plaisir. C’est le seul organe de l’espèce humaine dont la seule et unique fonction est de produire du bien-être.

  • Les animaux ont-ils un clito ?

Toutes les mammifères femelles ont un clitoris : souris, baleines, singes, hyènes, chattes, humaines etc…

extrait du fanzine L'Antisèche du clito / ©Les Infemmes. Les Infemmes, l’art du clito

extrait du fanzine L’Antisèche du clito/ ©Les Infemmes

  • On sait désormais qu’il y a des neurones dans le ventre et dans le cœur.
    Y a-t-il des neurones dans le clitoris ?

Pour l’instant, aucune recherche n’a été menée sur le sujet, mais étant donné la fréquence avec laquelle des bonnes idées arrivent juste après l’orgasme, il n’y aurait rien d’étonnant à ce que le clitoris soit plein de neurones :o) Plus sérieusement, ce que les recherches scientifiques sur l’orgasme ont montré, c’est qu’il est une conjonction de phénomènes psychique, mécanique, vasculaire, glandulaire et neurologique. Le circuit neuronal orgasmique n’est livré à la naissance que partiellement. L’orgasme va s’acquérir et s’éprouver grâce à l’apprentissage, comme c’est le cas pour la marche, la parole, etc. C’est la raison pour laquelle les bébés se tripotent. Les stimulations génitales permettent aux récepteurs sensibles de se connecter sur le circuit neuronal orgasmique. Un enfant qui se touche, c’est un enfant qui travaille à devenir un adulte épanoui sexuellement ! Donc chers parents et grands-parents, laissez-les gosses se branler en toute tranquillité ! 

  • Quelle est la chose la plus merveilleuse dont votre clito est capable ?

Se connecter avec d’autres clitoris.

  • À qui offririez-vous la chance de porter un clito si vous en aviez le pouvoir?

Il eût été providentiel, pour la femme moderne, que Freud portât un clitoris. Il y aurait réfléchi à deux fois avant d’élaborer cette ridicule théorie qui dénigre un orgasme clitoridien soit disant « infantile »  et qui valorise un orgasme vaginal prétendument « adulte ». Cette théorie continue à produire beaucoup de culpabilité et de frustration aujourd’hui.

  • Quelle est la chose la plus déraisonnable que votre clito vous ait poussé à faire ?

Hacker le site de Hello Wooly avec des Clitoris Invaders !

  • Existe-t-il du clit’art ?

Sophia Wallace développe le projet CLITERACY (installation, sculpture, street art, pattern, intervention performance, etc)

  • Si votre clito pouvait parler, que dirait-il ?

Qu’ils murmurent, qu’ils bafouillent, qu’ils bavardent, qu’ils pérorent ou qu’ils s’égosillent comme des possédés, tous les clito disent la même chose : « Jouis ! Jouis ! JOUIS ! »

Les Infemmes, l'art du clito

 Retrouvez tous les visuels du fanzine « L’Antisèche du clito » sur le blog Les Infemmes


Il n'y a pas de commentaires

*