Prague : Bohemian Rhapsody

 

Emma, 28 ans, cookies dealeuse le jour, et dancing queen la nuit. Je mets à profit mon parcours en Communication dans tous les domaines, multi facettes, adorant la fête, aimant partager tous les moments que la vie nous offre. Car ma devise est que l’on a une seule vie !

On veut en savoir plus…

« Prague : Bohemian Rhapsody »

 

“Prague : Bohemian Rhapsody” rien à voir bien sûr avec Queen mais ce titre définit à mes yeux toute la diversité architecturale que compose cette ville. Un musée à ciel ouvert que je conseille d’arpenter en ballade et en tramway de l’époque communiste. L’incontournable “Malà Strana”, centre historique, raviront vos mirettes, par son château aboutissant au Pont Charles, où l’on a une vue sur toutes les rives de la Vltava et de la ville aux milles clochers…trop romantique !

Prague : Bohemian Rhapsody

Vue depuis rive vers Pont st Charles et château

Prague : Bohemian Rhapsody

Tramway

Prague : Bohemian Rhapsody

La ville aux milles clochers

Prague : Bohemian Rhapsody

À deux pas de ces lieux hyper touristiques, on arrive encore à trouver un bar pour se désaltérer. Fréquenté par les locaux, le Duende est tenu par des meufs qui n’ont pas leurs langues dans leur poche. Elles se feront un plaisir de vous servir une Bernard Pivot (bière en tchèque 😉 ), dans une ambiance bohème où l’on échange, bois, fume…
Et surtout on peut rejoindre le Gardenbeer situé dans un parc paisible “Letnà” qui offre une vue juste incroyable, un vrai balcon au-dessus de Prague. À vous couper le souffle !
Les parcs qui ponctuent la ville offrent une grande bouffée d’air et de tranquillité, en contraste avec l’agitation urbaine, appréciable après 3 heures de marche sur les pavés de la vieille ville.
Prague : Bohemian Rhapsody

Prague : Bohemian Rhapsody

Église

Prague : Bohemian Rhapsody

Cathédrale St Guy

Il a bien fallu que l’on se ravitaille ! Vous trouverez beaucoup de restos qui proposent de la cuisine tchèque, mais je vous donne une adresse un peu excentrée du centre mais qui vaut le détour. Le Restaurace Zenklovka, suggéré par notre hôte d’Airbnb, propose une cuisine traditionnelle revisitée, pour un prix et des quantités inégalées : on s’est juste régalé (soupe à l’ail, goulash, viande grillée).

Prague : Bohemian Rhapsody

Musée du communisme + casino

Prague : Bohemian Rhapsody

L’immeuble dansant, Nové Mesto

Le sport national de Prague ? La bière et aussi un peu le hockey sur glace. Justement, au moment de notre séjour se déroulait la coupe du monde de hockey : la ville vit alors au rythme des victoires et des défaites. Mais la fête reste à l’honneur pendant la vie nocturne. Le chapeau rouge, un lieu sur 3 étages, accueillait ce soir là une soirée Erasmus…ambiance complètement délirante !

Prague : Bohemian Rhapsody Prague : Bohemian Rhapsody

Prague : Bohemian Rhapsody

Palais Lucerna Cheval David Cerny

Prague : Bohemian Rhapsody

Hotel Central

 

C’est une ville où je retournerais volontiers, mais je vous conseille d’apprendre quelques mots en tchèque pour pouvoir créer un échange avec les habitants. Les Tchèques deviennent un poil agressif et ont tendance à perdre les bonnes manières face à la foule de touristes envahissant la ville .

 Petit mémo pratique :

Bonjour : Dobry den
Au revoir : Na shledanou
Pardon, excusez-moi : Promilte
S’il vous plait : Prosim
Merci : Dekuji

Emma.

Il n'y a pas de commentaires

*