Véritable accro des séries, Jessica ou Jess pour les intimes, est une championne nationale sur Friends. Son super pouvoir est d’enchaîner des épisodes sans voir le temps passer. Le spoil est son pire ennemi. Elle éprouve un amour profond pour le 7e art, et consacre une nuit par an à la cérémonie des Oscars qu’elle matte en direct-live depuis son canap‘. Cette « addict movie » est souvent sollicitée, c’est un peu l’Allociné de son entourage. Mais pas seulement ! Elle additionne les addictions : elle aime la bouffe, la musique, les voyages, le vernis, le shopping et même le foot ! Et les hommes à l’accent « british » sont sa plus grande faiblesse.
Retrouvez-la sur twitter.

On veut en savoir plus…

« THE REVENANT »

d’Alejandro González Iñárritu avec Leonardo DiCaprio et Tom Hardy
En salle depuis le 24 Février 2016 / Note : ★★★★★

Attention  film choc !

Alors qu’il nous avait habitué à un rythme régulier d’un film tous les trois ou quatre ans, Iñárritu vient d’enchaîner deux longs métrages coup sur coup et peut-être ses plus ambitieux. Avec la statuette dans une main (pour Birdman) et son smartphone dans l’autre, le meilleur réalisateur 2015 (et 2016) n’a pas eu le temps d’apprécier son oscar l’année passée qu’il a dû faire face à des problèmes sur le plateau de The Revenant. Après des mois de tournage dans des conditions extrêmes, The Revenant est né : Attention  film choc !

L’histoire : Dans une Amérique profondément sauvage, Hugh Glass, un trappeur, est attaqué par un ours et grièvement blessé. Abandonné par ses équipiers, il est laissé pour mort. Mais Glass refuse de mourir. Seul, armé de sa volonté Glass entreprend un voyage de plus de 300 km dans un environnement hostile, sur la piste de l’homme qui l’a trahi. Sa soif de vengeance va se transformer en une lutte héroïque pour braver tous les obstacles, revenir chez lui et trouver la rédemption.

The Revenant« Une image vaut mille mots » a dit Confucius et c’est ce qui résume The Revenant, accroche-toi à ton fauteuil nous tenons déjà la claque de l’année 2016.

Ici, c’est l’histoire d’un homme qui affronte la nature. La nature le blesse, puis le soigne, le protège et tente de le tuer en même temps. Magistralement filmé en lumière naturelle (le génie d’Emmanuel Lubezki a encore une fois fait ses preuves et nous rappelle son travail sur les films de Terrence Malick) extrême, radical et tout simplement magnifique, ce « western survival » est un chef-d’œuvre du genre. Visuellement éblouissant et d’une violence rare, chaque plan rivalise de beauté avec le précédent, The Revenant est une expérience à part. Du fait de la proximité constante avec le personnage incarné par Leonardo DiCaprio où l’on ressent sa détresse et sa douleur (notamment la scène où son souffle vient embuer l’écran), et de par l’immersion totale dans le froid glacial américain. Le spectateur fait l’expérience de survie pure et dure (surtout si comme chez moi ton ciné est à -20 °C).

Sans tourner autour du pot, je ne trouve aucun défaut à ce film. Le réalisateur a su trouver le bon dosage entre les scènes d’actions à couper le souffle et les moments de sérénité où il capte avec brio le charme des paysages. Alors que certains pointent du doigts un scénario pas assez étoffé, il est clair pour moi que ce n’est pas un manque. Les images parlent d’elles mêmes et le jeu des acteurs suffit à nous emporter dans cette quête de justice. Tu n’en sortira pas indemne.

The Revenant Tom-Hardy« I do not take tonight for granted »

Le film reçoit très logiquement de nombreuses récompenses notamment le 28 février dernier, les oscars de meilleur réalisateur, meilleure photographie et (enfin) la consécration de Leonardo DiCaprio, l’oscar du meilleur acteur. Durant son discours il n’oubliera pas de remercier son mentor Martin Scorsese et son partenaire Tom Hardy, éblouissant en salopard, ni de parler des problèmes climatiques qui touchent la Terre (dont ils ont dû faire face durant le tournage) et pour lesquels l’acteur s’est toujours investit.

 

L’info inutile : Leo casse twitter. Lorsqu’il qui gagne l’Oscar dans la nuit du 28 février : c’est 440,000 tweets par min, il bat donc le fameux record du selfie d’Ellen DeGeneres l’année dernière de 255,000 tweets par min.

The Revenant

 

Jess.

Il n'y a pas de commentaires

*