Véritable accro des séries, Jessica ou Jess pour les intimes, est une championne nationale sur Friends. Son super pouvoir est d’enchaîner des épisodes sans voir le temps passer. Le spoil est son pire ennemi. Elle éprouve un amour profond pour le 7e art, et consacre une nuit par an à la cérémonie des Oscars qu’elle matte en direct-live depuis son canap‘. Cette « addict movie » est souvent sollicitée, c’est un peu l’Allociné de son entourage. Mais pas seulement ! Elle additionne les addictions : elle aime la bouffe, la musique, les voyages, le vernis, le shopping et même le foot ! Et les hommes à l’accent « british » sont sa plus grande faiblesse.
Retrouvez-la sur twitter.

On veut en savoir plus…

 

THE HOBBIT : la Bataille des 5 Armées de Peter Jackson avec Martin Freeman, Ian McKellen, Richard Armitage, Cate Blanchett. (Sortie en salle le 10 décembre)
Note : ★★★★☆

 

« I am fire… I am death… », « What have we done ? » ce sont sous ces mots que Peter Jackson nous a laissé à la fin du Hobbit : La Désolation de Smaug, et là tu te demandes : comment attendre un an ? Nous y sommes, le dernier volet de la trilogie The Hobbit est sorti la semaine dernière. Je crois n’avoir jamais été aussi impatiente à l’idée de voir un film. Non seulement c’est le dénouement final de l’incroyable aventure de Bilbo Sacquet mais Peter Jackson a aussi déclaré que c’était son dernier film sur l’univers de la Terre du Milieu de Tolkien (nooon pourquoi ??).

À chaque sortie, Jackson rappelle à l’évidence qu’il est le meilleur raconteur d’histoire à l’ancienne. Il réussit à faire un film en mélangeant les thèmes du cinéma qu’il aime (le film d’aventure, l’épopée fantastique, la comédie et le voyage initiatique) et avec un talent sidérant. Son sens du fun et du merveilleux confirment qu’il est bien le leader incontesté du divertissement, et ce n’est pas un hasard s’il s’est vu décerner, il y a deux semaines, une étoile sur le Walk Of Fame à Hollywood.

Alors, je te vois venir « Mais c’est nul les elfes tout ça, ça m’ennuie, c’est long… » Mais où est donc passé ton esprit d’aventurier et ton âme d’enfant ? Car non, Le Hobbit ce n’est pas que des nains, des elfes et des gros trolls dégueux.

L’histoire : elle se déroule 60 ans avant la trilogie « Le Seigneur des Anneaux ». C’est l’histoire de Bilbo Sacquet, l’oncle de Frodon, qui va venir en aide aux nains et au magicien Gandalf le Gris dans une expédition vers la Montagne Solitaire, afin de récupérer leur trésor détenu par le dragon Smaug.

Ce troisième volet est dédié (comme son titre l’indique) à la bataille finale d’Erebor. Nains, elfes et hommes vont s’unir afin de combattre l’armée d’Azog le profanateur (lui c’est le gros monstre super méchant de l’histoire). Après m’être remise de mes émotions (Ben oui j’ai un peu chialé quand même..), je rejoins les premiers avis (presque tous) unanimes, le film fait quasiment un sans-faute. Tout ce qu’on recherche dans un film s’y trouve : de l’épique en veux-tu en voilà, une tempête d’action et d’émotion, tout ça sur une bande originale poétique et en traversant les somptueux décors de la Nouvelle-Zélande. Petit coup de cœur personnel de ce dernier volet : le « Bad Ass » Legolas : ses scènes de combats sont tout simplement mémorables.

Malgré tout, on n’atteint pas le niveau du Seigneur des anneaux. Peut-être le manque de surprises ou le sentiment de déjà vu ? Alors que certains fans du livre diront que Jackson a pris beaucoup (trop) de liberté sur l’histoire, d’autres pointeront du doigt l’humour un peu lourd et l’utilisation du numérique trop poussée. En somme, l’héroïque fantasy ne nous enchante pas autant qu’il y a 10 ans.

Jackson maîtrise son sujet et à assurer son pari de lier la trilogie Le Hobbit à celle du Seigneur des anneaux avec une passerelle narrative cohérente. Cependant à la fin de la séance je ressens un manque, je n’ai pas eu ce petit frisson provoqué par la fin de la saga. Jackson ne nous offre pas, à mon sens, un adieu digne de ce nom.

Générique de fin, c’est sous la chanson « The Last Goodbye » interprétée par Billy Boyd (Pippin dans la trilogie du Seigneur des anneaux), et composée par Howard Shore, que les fans ont dit adieu à la Terre du Milieu.

La boucle est bouclée. Merci Peter Jackson.

Jess.

THE HOBBIT : la Bataille des 5 ArméesBande annonce en V.O

Il n'y a pas de commentaires

*