Véritable accro des séries, Jessica ou Jess pour les intimes, est une championne nationale sur Friends. Son super pouvoir est d’enchaîner des épisodes sans voir le temps passer. Le spoil est son pire ennemi. Elle éprouve un amour profond pour le 7e art, et consacre une nuit par an à la cérémonie des Oscars qu’elle matte en direct-live depuis son canap‘. Cette « addict movie » est souvent sollicitée, c’est un peu l’Allociné de son entourage. Mais pas seulement ! Elle additionne les addictions : elle aime la bouffe, la musique, les voyages, le vernis, le shopping et même le foot ! Et les hommes à l’accent « british » sont sa plus grande faiblesse.
Retrouvez-la sur twitter.

On veut en savoir plus…

« X-Men : Apocalypse »

de Bryan Singer, avec Michael Fassbender, James McAvoy, Jennifer Lawrence….
En salle depuis le
18 mai 2016 / Note : ★★★☆☆

Vous n’êtes plus à l’école vous êtes des X-Men

Oui oui je vais toujours au cinéma ! Et non je ne suis pas partie. Mais j’attendais le retour de certains mutants pour venir te parler cinoche. Et comme à chaque sortie je suis très excitée à l’idée de retrouver les X-Men, et malgré beaucoup d’avis négatifs, je veux me faire mon propre avis, il est donc hors de question de rater cette nouvelle sortie.

Depuis les origines de la civilisation, Apocalypse, le tout premier mutant, a absorbé de nombreux pouvoirs, devenant à la fois immortel et invincible, adoré comme un dieu. Se réveillant après un sommeil de plusieurs milliers d’années et désillusionné par le monde qu’il découvre (en 1980), il réunit de puissants mutants dont Magneto pour nettoyer l’humanité et régner sur un nouvel ordre. Mystique et le Professeur Xavier vont joindre leurs forces avec différents mutants pour affronter leur plus dangereux ennemis et sauver l’humanité d’une destruction totale.

En sortant de ma séance, je ne comprends pas tous ces retours assassins sur le film, il a beaucoup de défauts, certes, mais est loin d’être la catastrophe annoncée !

X-Men : Apocalypse

Jean Grey : « J’ai vu la fin du monde, la mort était
partout, je l’ai senti
 ».
Professeur X : « Jean ce n’était qu’un rêve ».

Le gros plus de ce film reste toujours son casting all stars : Jennifer Lawrence, Micheal Fassbender, James McAvoy, Evan Peters… toujours aussi bon dans leur rôle respectif. Nous retrouvons beaucoup de nouveaux personnages (peut-être trop ?) dont certains pas totalement inconnus comme Diablo (vu dans X-Men 2), Archangel (aperçu dans X-Men 3) ou même Quicksilver, avec encore une scène culte qui est la plus déjantée et maîtrisée du film (un véritable bijou du cinéma !). Et mon coup de cœur revient à Sophie Turner (alias Sansa Stark pour les fans de Game Of Thrones) qui est parfaite en Jean Grey version ado. Sa scène finale m’a scotchée à mon fauteuil.

X-Men : Apocalypse

Dans ce volet, on en prend pleins la gueule : les scènes d’actions sont visuellement magnifiques mais attention ne t’attends pas à des combats toutes les 10 minutes. Dans Apocalypse, Singer prend le temps d’approfondir certains personnages comme Jean Grey, Tornade ou Cyclope et même Magneto (prépare tes mouchoirs !). Un parti pris qui divise les fans.

Quant au gros défaut de X-Men : Apocalypse bah… c’est Apocalypse lui-même. On nous l’avait vendu comme le plus grand méchant de toute l’histoire des X-Men. Même dans les bandes annonces il semblait impressionnant et pourtant, Apocalypse est la plus grosse déception du film. J’ai eu du mal avec l’interprétation d’Oscar Isaac qui a tendance à surjouer un peu, le grand méchant devient caricatural à souhaits. Une grosse voix et une sale gueule ne font pas tout. Finalement il n’est pas si impressionnant que ça et c’est dommage.

Enfin, le fait qu’il y ai eu Xmen Days of Future Past avant ce volet est assez perturbant : il faut oublier tous les autres X-men, c’est bien ficelé mais il reste certaines incohérences. On s’y perd un peu.

Pour conclure : il faut toujours se faire son propre avis, le cinéma reste très subjectif. Certains ont détesté ce volet, j’ai pu lire « le pire des X-Men », bah moi j’ai passé un super moment. Alors ne t’arrêtes pas aux critiques et vas le découvrir : crois-moi il est quand même bien kiffant !

Jess.

Il n'y a pas de commentaires

*