Cécile Calvié a débuté son projet musique solo « DrunkenC » en 2005, une musique principalement influencée par le mouvement alternatif.
Inspirée par l’univers de ses groupes préférés, elle commence alors à réaliser ses propres visuels. C’est de là qu’est née une nouvelle passion : Le collage.
Ses créations sont inspirées du Surréalisme et de tout ce qui touche de près ou de loin aux rêves. Elle imagine des scénarios absurdes et crée à sa manière un nouveau monde.

 


On veut en savoir plus…

• Quel est ton film culte ?

Difficile de n’en citer qu’un seul, mais celui qui m’a le plus marqué dans ma jeunesse c’est The Doors de Oliver Stone comme beaucoup de ses films à l’époque d’ailleurs. Aujourd’hui je suis plus touchée par le cinéma Français, comme les « Bacri Jaoui », ou  La bûche de Danièle Thompson je l’ai vu des dizaines fois.

• L’artiste ou la personne que tu idolâtres ?
J’admire énormément Thurston Moore et Pj Harvey mais si je dois parler des mes artistes préférés en collage, c’est incontestablement : André Breton, Jacques Prevert, Max Ernst et Georges Hugnet.


Wanted
Bandcamp
Facebook
Tumblr

Retrouvez son collage L’Aspirateur.

 

Il n'y a pas de commentaires

*