Véritable accro des séries, Jessica ou Jess pour les intimes, est une championne nationale sur Friends. Son super pouvoir est d’enchaîner des épisodes sans voir le temps passer. Le spoil est son pire ennemi. Elle éprouve un amour profond pour le 7e art, et consacre une nuit par an à la cérémonie des Oscars qu’elle matte en direct-live depuis son canap‘. Cette « addict movie » est souvent sollicitée, c’est un peu l’Allociné de son entourage. Mais pas seulement ! Elle additionne les addictions : elle aime la bouffe, la musique, les voyages, le vernis, le shopping et même le foot ! Et les hommes à l’accent « british » sont sa plus grande faiblesse. Retrouvez-la sur twitter.

On veut en savoir plus…

« TOP – FLOP 2015 »

C’est l’heure de faire le bilan tu crois pas ?

 

Hello l’ami ! Comme la majorité des cinéphiles je t’ai préparé mes Top 10 et les quelques Flop de l’année. M’étant gavé de série cette année, j’ai un retard conséquent sur les films 2015, donc il est possible que pour les cinéphiles il doit manquer certains bons films (sorry) :

TOP – FLOP 2015

Mad Max : Fury Road : tout simplement la claque visuelle. Mâchoire décrochée, le film est viscéral et explosif. Aucun autre film ne l’a détrôné et il a même mis la barre peut être un peu trop haute en plein milieu d’année.

Star Wars : Le Réveil de la force : Grosse attente que ce 7eme volet. Et l’attente en valait le coup ! Le film reprend avec brio les détails sans suivre à la lettre et la narration de l’univers. Un fan qui parlait aux fans, JJ Abrams nous a fait redevenir des enfants. Finir 2015 sur le retour de Star Wars c’est plutôt cool.

Une merveilleuse histoire du temps : Le petit bijou du début d’année. C’était beau, poétique, inspirant et émouvant. Un bel hommage à Stephen Hawking. Eddy Redmayne et Felicity Jones sont remarquables. Bref j’ai aimé.

Mission Impossible : Rogue Nation : Et oui ! Le cinéma est avant tout un divertissement et Ethan Hunt m’a encore divertie. Une intrigue passionnante et bien ficelée, j’ai pris mon pied. Puis Tom Cruise qui s’accroche réellement à un Airbus A400M en plein décollage… rien que pour ça il doit être dans le top.

Imitation Game : Deux énigmes en un film… D’un côté, la machine Enigma : permettant d’envoyer des messages cryptés par l’Allemagne nazie pour ses opérations militaires. De l’autre, le mathématicien britannique Alan Turing. L’interprétation de Benedict Cumberbatch est très juste et touchante.

Crimson Peak : Alors j’ai vécu la pire séance de ma vie, et j’ai tenu bon, jusqu’au bout ! C’est dire la détermination d’une cinéphile – groupie de Tom Hiddleston. Del Toro nous a offert un bonheur visuel. Des décors, aux costumes, tout y est beau (cf article ici).

Seul sur mars : Après Interstellar j’avais une très mauvaise image de Matt Damon (qui jouait un vrai connard il faut le dire). Après Seul sur Mars je lui pardonne. Il y interprète Mark Watney, qui avec de maigres provisions, ne doit compter que sur son ingéniosité, son bon sens et son intelligence pour survivre sur cette terre hostile. Le film comporte quelques lenteurs mais j’ai été embarqué sur Mars pendant plus de 2h.

Mon Roi : Les personnes qui me connaissent savent qu’il est rare que je craque pour un film français. Mon Roi de Maïwenn a su me toucher. Vincent Cassel y est détestablement charmant et chaque femme se reconnaît dans le personnage d’Emmanuelle Bercot. Une histoire d’amour compliquée et sincère.

American Sniper : Même si je me suis assoupie pendant la séance (je venais de faire ma nuit blanche Oscar 2015) j’ai gardé un bon souvenir de cette adaptation de l’autobiographie du tireur d’élite américain, Chris Kyle. Belle œuvre que nous offre Clint Eastwood, ce n’est pas pour rien qu’il sera nommé dans 5 catégories aux oscars dont meilleur film et meilleur acteur pour Bradley Cooper (1 récompense pour le meilleur montage de son).

Invincible : Ma petite surprise 2015 signée Angélina Jolie. Moi qui n’aime pas le personnage, je préfère Madame Jolie-Pitt derrière la caméra. Elle nous raconte l’incroyable destin du coureur olympique et héros de la Seconde Guerre mondiale Louis Zamperini, l’histoire d’un combat pour la survie. C’est ici  l’occasion de découvrir avec plaisir le jeune mais très prometteur Jack O’Connell. En plus, elle m’a tiré la larme la bougresse.

 

Mais il y a eu des Flops aussi…

 

Jurassic World. Voilà. Si tu es surpris je dis tout ici. J’ai beau aimer et admirer Johnny Depp, ces dernières années il est déception. Et ces deux derniers films aussi : Charlie Mortdecai (qui est vraiment pas bon) et Strictly Criminal : qui n’est pas mauvais mais je lui ai préféré Public Ennemies dans le même style. Magic Mike XXL et son casting 100% chaleur fait aussi partie des Flop de l’année car malgré la cascade d’abdos et de déhanchés, mes hormones ont été réceptives mais pas le reste. Nous arrivons à mes plus grosses déceptions : les films « Ascenseur émotionnel » : très excitée, puis très déçue. Le dernier volet d’Hunger Games pour lequel j’attendais THE grande bataille et voilà… Pitch Perfect 2 dont j’ai adoré le premier, Les 4 fantastiques qui reste plus intéressant que la première version mais qui est vite expédié : c’est dommage ! Enfin ça me brise le cœur, mais toute petite déception pour Avengers 2… Alors que les fans gardent leurs insultes, j’ai aimé le film mais à mes yeux pas à la hauteur du premier. Mes attentes étaient peut être trop élevées.

 

Et que nous réserve 2016 ? Note sur ton agenda :

Les 8 Salopards (06/01)

Creed : l’héritage de Rocky Balboa (13/01)

The Danish Girl (20/01)

Steve Jobs (03/02)

Deadpool (10/02)

The Revenant (24/02)

Divergent 3 (09/03)

Batman Vs Superman (23/03)

Le livre de la Jungle (13/04)

Civil War (27/04)

Mr Holmes (04/05)

X-Men Apocalypse (18/05)

Alice de l’autre côté du miroir (01/06)

L’Age de glace 5 (13/07)

Suicide Squad (03/08)

Star Trek (24/08)

Les Animaux fantastiques (17/11)

Assassin’s Creed (21/12)

Miss Peregrine et les enfants particuliers (28/12)

 

 

Pour 2016 je vous souhaite des popcorns à vous étouffer, du suspens à vous faire sursauter, de l’émotion à vous faire pleurer et de grands yeux écarquillés !
Bonne année ciné les Woolers 🙂
 

Jess.

Ils sont 2 commentaires


Publier un nouveau commentaire

*