Véritable accro des séries, Jessica ou Jess pour les intimes, est une championne nationale sur Friends. Son super pouvoir est d’enchaîner des épisodes sans voir le temps passer. Le spoil est son pire ennemi. Elle éprouve un amour profond pour le 7e art, et consacre une nuit par an à la cérémonie des Oscars qu’elle matte en direct-live depuis son canap‘. Cette « addict movie » est souvent sollicitée, c’est un peu l’Allociné de son entourage. Mais pas seulement ! Elle additionne les addictions : elle aime la bouffe, la musique, les voyages, le vernis, le shopping et même le foot ! Et les hommes à l’accent « british » sont sa plus grande faiblesse. Retrouvez-la sur twitter.

On veut en savoir plus…

« The Danish Girl  »

de Tom Hooper, Avec Eddie Redmayne, Alicia Vikander et Matthias Schoenaerts.
En salle le 20 Janvier 2016 / Note : ★★★★☆

« Je ne te laisserai jamais »

Tom Hooper sait raconter des histoires, c’est lui qui a rendu célèbre le roi bègue dans « Le Discours d’un roi » avec Colin Firth (pour lequel il a obtenu l’oscar du meilleur acteur) et ici, encore, il nous en raconte une bien jolie.

The Danish Girl retrace la remarquable histoire d’amour de Gerda Wegener et Lili Elbe, née Einar Wegener, l’artiste danoise connue comme la première personne à avoir subi une chirurgie de ré-attribution sexuelle en 1930.

The Danish Girl

En soit, je ne sais pas quoi reprocher à The Danish Girl. Le film est beau, bien réalisé, les costumes d’époque sont sublimes, la musique d’Alexandre Desplat envoutante, et les prestations d’acteurs sont impressionnantes. Avec ce film, Tom Hooper nous donne une belle leçon de tolérance et d’amour. Et c’est peut être ça le problème… Trop lisse ? The Danish Girl est clairement un film à oscar un peu trop parfait. Et si je dois lui trouver un point noir c’est que le film tombe, à mon goût, facilement dans la mièvrerie et le jeu d’acteur d’Eddie Redmayne, trop maniéré, peut finir par agacer.

« Je suis maintenant entièrement moi-même »

S’il n’est peut-être pas le film de l’année, il reste un très bon film à voir de toute urgence. Alicia Vikander mérite amplement sa nomination aux oscars pour le meilleur second rôle féminin. Elle porte clairement le film sur ses épaules, et la prestation d’Eddie Redmayne ne vaudrait pas grand-chose sans elle. Elle rayonne et nous touche tout le long du film.

Quant à lui, après nous avoir scotché dans « Une merveilleuse histoire du temps » (pour lequel il a obtenu l’oscar du meilleur acteur), il est encore une fois bluffant (tellement bluffant que mes copines m’ont demandé si il était gay). On arrive à ressentir le mal être du personnage et il sera cette année (encore) un prétendant sérieux pour l’Oscar du meilleur acteur.

The Danish Girl The Danish Girl The Danish Girl

Alors Léo (The Revenant) aura-t-il enfin son oscar ? Rendez-vous le 28 février.

Jess.

Il n'y a pas de commentaires

*